Quand j’avais écrit mon dernier article, les crimes abjectes à l’Hyper Cacher n’avaient pas encore eu lieu, mais je faisais déjà allusion à la différence de réaction du peuple de France, suite à la tuerie de Toulouse et celle de Charlie Hebdo, je ne pense avoir mal vu, suite aux réactions du peuple de France, et à ses mots d’ordre lors de la manifestation monstre du 11.

Avant de continuer, je dois reconnaitre que, comme toujours, les réactions des plus hautes autorités de l’Etat ont été parfaites et reconnaitre aussi, que contre des monstres sans pitié pour eux-mêmes mais surtout pour les autres, ils ne peuvent pas faire grand-chose, à moins qu’à l’instar de G. Bush ils mettent déjà en œuvre un « Patriote Act » à la française, décision qui n’a pas l’air de vouloir être prise pour le moment, peut-être attendront-ils encore davantage que ce qui vient de se passer, qui sait ?

Ce n’est pas faute d’avoir prévenu tous les médias depuis Vendredi soir le 9, juste après la tuerie à l’Hyper Cacher, notamment la rédaction de Libération que j’ai eu au téléphone, qui n’avait pas trouvé mauvaise ma proposition « JE SUIS CHARLIE, JE SUIS POLICIER, JE SUIS JUIF » mais qui l’a mise comme tous les autres medias à qui j’avais écrit. Je les soupçonne d’avoir abandonné cette suggestion pour, en quelque sorte, ne pas gâcher, excuser le terme, « la fête ».

Je ne peux m’empêcher de conclure, qu’une nouvelle occasion fut ratée par le peuple de France dans son entièreté, de montrer sa solidarité avec les juifs, suite aux meurtres sauvages de Toulouse, celui d’Ilan Halimi, et tout dernièrement avec ce qui s’est passé à Créteil, les medias n’ont pas fait passer le message, ils n’ont pas tenu à ajouter SUR LES ÉCRITEAUX, « JE SUIS POLICIER, JE SUIS JUIF », c’eut été très fort, réconfortant, appréciable à sa juste valeur, mais ils ne l’ont pas voulu, ils n’ont pas voulu brouiller le message, que pour eux, entre medias, il ne fallait pas designer qui que ce soit entre EUX les soi-disant champions de la liberté de la presse, ET LES AUTRES, ce faisant, ce peuple de France ne prendra jamais la mesure de ce fléau, de ce malheur qui s’abat pour toucher une à une toutes les composantes emblématiques de la société française, en fin de compte.

Je me doutais également déjà, de la proximité complice de tous ces assassins avec Dieudonné, mais franchement je ne pensais que la confirmation viendrait aussi vite et directement de ce tragi-comique abjecte. Je suis maintenant pratiquement certain, que ces assassins avaient une proximité avec Dieudonné, sinon de combat, au moins de sentiments. D’ailleurs si ce n’était sa dernière flèche à savoir « je suis Charlie et Coulibaly » qui va peut-être MAIS ce n’est même pas certain, lui causer préjudice, je pense que Dieudonné aurait été, passée la fièvre, le principal gagnant de tout ce tapage, car qui n’a pas compris que ce « Je suis Charlie » voulait d’abord signifier  » Je suis pour la liberté d’expression » DONC, DE celle de Dieudonné également, et que dorénavant, personne ne devait se placer sur son chemin de haine.

Sur les réseaux comme on dit, on peut déjà lire des mises en garde contre le « deux poids deux mesures », sous-entendu, pourquoi vouloir bâillonner Dieudonné, même si ce repris de justice fait des juifs sa principale cible, et dans le même temps se battre pour permettre à Charlie Hebdo de se moquer du Prophète ? Encore ces juifs, qui empêchent de tourner en rond, ben voyons ! On mélange tout, il faudrait vraiment que dans les écoles de la République, on puisse expliquer la différence, prendre deux ou trois heures pour crever l’abcès, il en va de l’avenir de la France, si on ne peut même pas ouvrir ce débat après ce qui vient de se passer, cela voudra dire qu’il y a du souci à se faire dans ce beau pays qu’est la France.

Cela fait longtemps que je le dis aux plus importantes personnalités de la communauté juive et à Nicolas Sarkozy quand il était Président notamment, que si ce macabre personnage qu’est Dieudonné ne finissait pas en prison pour tous les crimes et délits qu’il a commis, cela voudra dire qu’en ce beau pays de France, quelque chose n’allait pas et que tout pourrait arriver, c’était à Shanghai, où je lui remis une lettre en mains propres, et cela sans intermédiaire, donc certainement lue, rien ne fut fait, et ce qui devait arriver arriva.

Quand tous ces assassins en puissance pensent qu’ils peuvent agir librement, sans être inquiétés, voilà ce qui arrive, quand la justice est si généreuse et naïve voilà le remerciement de ces criminels, on enrage de ne pas être protégés et c’est là, la principale raison du départ de beaucoup de nos compatriotes juifs MAIS surtout non-juifs, dont on parle si peu d’ailleurs, je m’en suis rendu compte quand je fus à Shanghai, ou je travaillais, beaucoup de jeunes étudiants et pas seulement de confession juive, en stage dans cette ville me faisaient part de leur désir d’y rester, préférant vivre à dix mille Kilomètres de leur si cher pays, de leur famille, que de rentrer vivre la situation que vivent les français aujourd’hui, chez eux.

Combien de non-juifs quittent la France pour les mêmes raisons que nos coreligionnaires, autant pour des questions sécuritaires que pour des raisons économiques, pourquoi les medias en parlent si peu, je trouve qu’il est troublant de ne faire leur « UNE » que sur les juifs qui partent, et pas seulement d’ailleurs, qu’en Israël, je ne puis m’empêcher de voir dans ce choix des medias une intention de nuire encore et encore, et de vouloir instiller dans l’esprit de nos compatriotes, que nous ne nous serions justement pas assez patriotes, et qu’en fait, on fuirait comme des traîtres, ce que d’ailleurs l’ancien grand rabbin de France n’a pas hésité à dire à julien Bahloul de I24News voilà deux jours, qui se serait attendu que cette terrible charge pouvait venir de lui après celle de Barbier de l’Express qui fut si critiquée en son temps ? Quand on ne fait aucune analyse fine sur la cause de ces départs, on perd une occasion de se taire, excusez, Cher Grand Rabin de France mon irrévérence, mais vous m’avez surpris, pour ne pas en dire, davantage.

Les juifs sont les seules victimes de meurtres parce qu’ils sont juifs en France, on leur dénie, non pas la liberté de ceci ou de cela, mais seulement la liberté « D’EXISTER », y a-t-il pire, et pourtant cela n’a pas eu l’air de choquer plus que cela la majorité des participants à la manif du 11, en tout cas, je n’ai pas beaucoup entendu leur solidarité particulière envers les juifs de France, alors qu’ils auraient mérité encore davantage que l’on s’apitoyât sur leur sort, pourquoi ?

Aujourd’hui, tout le monde se recueille, je veux participer également et porter le deuil des 17 victimes de la barbarie qui a touché le peuple de France et m’incliner devant ces cercueils qui partent à Jérusalem, et ceux qui sont restés en France, mais je le dis et je le répète, si à partir de ce jour, les médias continuent à l’avenir de distiller ce poison qu’est cette désinformation dirigée contre Israël, seul Etat à avoir pris la mesure du danger que représentent ces barbares, qui se bat seul contre tous, et bien ne vous posez pas de question mes chers Amis, je vous le dis, si rien ne change, et vous n’allez pas tarder à vous en rendre compte, cela voudra dire qu’il faudra fuir, PAS LA FRANCE CHERIE, mais la bêtise, la mauvaise foi, l’aveuglement de tous ceux qui ont fabriqué ces MONSTRES, dont beaucoup courent encore les rues !

A bon entendeur, SALAM, CHALOM !