On le voit très clairement, Dieudonné a considérablement accéléré la renaissance de l’antisémitisme au sein de la population Française. Par le biais du rire, qui avec l’humour noir, pousse à l’extrême la cruauté. Or, il ajoute à cette cruauté une propagande réellement antisémite, c’est donc un « mein kampf » réel écrit sur un prisme comique, mais avec le même but, l’antisémitisme et les mêmes ravages. Il a transformé l’humour noir en une réelle cruauté. L’antisémitisme et la dangerosité de Dieudonné pourtant reste un débat là ou en réalité la condamnation est plus que prouvée.

Ainsi il est étonnant de voir des grandes sociétés, des salles de spectacle, des vendeurs de tickets, s’associer, non pas à l’humour, non pas à la liberté d’expression, mais tout simplement à un antisémitisme avéré. Selon moi, ceux qui offrent à Dieudonné une tribune sont autant coupables et condamnables que lui. Ils collaborent avec l’antisémitisme, de manière ouverte, ils sont le relai, ils incarnent les idéologies macabres dans l’espace-temps du concret, ils sont l’acte qui stimule et donne une assise à la pensée haineuse.

Un des principaux exploitants, Fimalac, explique qu’il reversera les bénéfices des meetings de Dieudonné à la lutte contre le racisme à quoi les institutions qui luttent contre l’antisémitisme répondent : « de la haine on ne tire aucun bénéfice. »

Ce qui est étonnant chez Fimalac, c’est qu’ils reconnaissent la spécificité des spectacles de Dieudonné, comme antisémites, ainsi, soyons logiques et tentons de parler pour eux selon justement leur prisme de vision, voyons en clair ce qu’ils disent : « nous allons accueillir les spectacles de Dieudonné, les gens haïront les juifs, feront des quenelles, certains feront des saluts nazis, tous chanteront l’hymne humiliant les victimes de la Shoah (Shoananas), tous adhéreront HILARES aux thèses nazies de stigmatisation des Juifs, en somme, nous injecterons un cancer dans la foule, mais rassurez-vous, nous prévoyons une chimiothérapie après coup ! »

Et nous de croire que cela est logique et sain ? Que l’on peut être celui qui lâche le loup sur les moutons et d’être ensuite celui qui soigne les moutons ? Pourquoi ne pas tout simplement protéger la bergerie du loup avant le drame ?

Deux choses sont profanées, le monde du spectacle et le monde des affaires. Spectacle devenant haine et affaire devenant pilier de soutien à l’antisémitisme, crapulerie en réalité.

Étrange, Fimalac trouvant cet argent sale s’en débarrasse en Tartufe, par contre, enlaidir en tant que partenaire et hôte les âmes des citoyens, cela ne les dérange pas, ils commettent le crime et se lavent les mains après, ils installent le crime et sont le support de celui-ci, quel crime ? La propagande antisémite ultime depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Le record de l’abjection. Le plus effrayant danger. C’est fait, la France est sans complexe antisémite dans des rires devenus grimaces, ou les dents exhibées sont celles des loups voraces et cruels.

Ainsi, ils ne désinstallent pas le mal, ils le prolongent et le perpétuent, et c’est seulement en bout de course qu’ils souhaitent être utiles ? Mais quelle folie, c’est l’exemple typique de l’absolue IRRESPONSABILITÉ. En vrai un coup fourré de tartufes.

Qu’ils le sachent, ces faux dévots de Fimalac, dans l’histoire de leurs vies, ils sont ceux qui ont tout simplement aidé les antisémites à contaminer le peuple Français, les plongeant dans la honte et la haine. Ils sont de ce monde, ils sont dans l’histoire, elle s’écrit, ces gens de Fimalac ont définitivement une tache noire, une faute avérée, une complicité morbide, une responsabilité dans le drame. Ils sont cela.

S’il était complexe de ne pas collaborer pendant l’invasion nazie, il est extrêmement simple de ne pas être antisémite pendant ce siècle nouveau. Eux, ces traitres ont réussi l’abjection record de notre époque, qu’ils le sachent, qu’ils regardent, des gens feront des saluts Nazis dans leurs salles, des gens adhéreront au négationnisme, tous ressortiront des spectacles avec en tête la haine des Juifs. Ah c’est abject, ah c’est horrible, et si l’on se bat contre Dieudonné, contre Fimalac, c’est parce que des larmes immenses motivent aujourd’hui notre combat déterminé.

Ne mentez pas ‘Fimalac’iens, vous pensez que le Crif et les institutions antiracistes sont trop strictes, vous pensez que Dieudonné n’est pas antisémite et qu’il est victime, vous pensez que la liberté d’expression rime avec liberté criminelle de propagation de la haine, que le rire n’est que bon, vous pensez que des milliers de gens riant avec haine des juifs et de leurs martyrs n’est pas une chose grave, vous pensez que l’antisémitisme renaissant n’est pas une chose grave, vous pensez mal et vous êtes contre nous, vous êtes comme Dieudonné, il a la haine, cela vous fascine, vous amuse et vous tentez en réalité d’être les partenaires stratégiques de la sale histoire antisémite.
Il y a beaucoup de procédures pour que vous stoppiez la tournée de Dieudonné, au pire, si ces procédures vous coûtent, je vois deux choses :

D’une, vous aviez fait l’erreur d’accepter les tournées de Dieudonné qui est décrit comme un antisémite dangereux. Réparer votre erreur, évidement vous coûtera, mais ne pas la réparer est une complicité bien plus grave et bien plus coûteuse, ne serait-ce qu’en terme de conscience entachée.

Ensuite, puisque vous êtes prêt à faire des concessions financières pour les réparations, pourquoi ne pas plutôt faire ces concessions pour éviter le drame ? Croyez-moi, mais vraiment, croyez-moi, cela vous coutera beaucoup moins cher au final, surtout aux yeux du temps. Car en effet, si Dieudonné vous attaque en justice pour annulation, vous aurez alors la position de l’État et tous les groupes politiques, pour vous soutenir, de là, dire au juge : « Annulation sous l’évidente recommandation du gouvernement » est simple, il est logique qu’une société Française suive les conseils de l’État Français, qu’elle s’inscrive dans son action et n’aille pas à son encontre. Dans une dictature cela se ferait de force, dans une démocratie cela se ferait avec la force positive de la fraternité et la sagesse de la raison.

Un juge peut comprendre qu’une société préfère suivre l’État plutôt qu’un antisémite surtout si c’est l’État qui désigne le criminel comme antisémite. Si Dieudonné porte plainte, devant le juge, c’est l’État qui vous soutient. C’est pour ne pas aller à l’encontre de l’action salvatrice et responsable de l’État que vous annulerez ces spectacles antisémites.
Donc le juge comprendra que l’action gouvernementale est le moteur de votre décision. C’est l’État donc qui est responsable et se porte garant des annulations. Un juge peut comprendre qu’une société privée soit influencée par l’action salvatrice de l’État.

Ainsi, vous n’êtes pas, chez Fimalac, des lâches, vous êtes surtout des menteurs et des irresponsables.

Et vous savez très bien ce qui se produit, le jeu du présent, nous vous responsabilisons, parce que en réalité, vous êtes responsables, en réalité, vous êtes une des clés de voute de cette guerre, guerre ou je vous le dis, vous êtes les méchants et le mal. Hitler prenait les pays de force, vous aujourd’hui, vous lui offrez le terrain sous le regard effaré des Juifs que vous trahissez, vous hébergez les rires ignobles de l’antisémitisme et vous générez les larmes et la souffrance des Juifs.

Réveillez-vous bon sang ! N’agissez pas après, agissez de suite ! Tout le gouvernement en place, tous les prochains gouvernements, tous les groupes politiques, toutes les institutions françaises, seront à vos côtés si vous annulez de suite les spectacles de Dieudonné.