En France, le débat de l’entre deux tours des élections présidentielles entre les candidats Emanuel Macron (formation En Marche) et Lepen (Front national) tentera d’aider le corps électoral hésitant à former un choix définitif.

Sur le plan des idées, faisons confiance à chacun des deux candidats pour exprimer leurs professions de foi le plus explicitement possible.

Sur le plan de la forme, un désavantage de Macron demeure possible.

La constante de la famille Lepen est de communiquer par agressivité et familiarité. Le débateur Macron utilise un discours construit et policé. S’il souhaite gagner le débat et convaincre le maximum d’électeurs il devra accepter de descendre au niveau locutoire de son opposante Lepen.

Il en va du prix à payer dans le cadre de l’hypermédiatisation des échanges électoraux.