L’écriture de l’histoire de l’Afrique a négligé le judaïsme alors qu’il est présent dans tous les domaines de l’activité humaine : artisanat, sciences, et culture.

Présent aussi dans la prise de conscience panafricaine. Le judaïsme panafricain est défini comme le mouvement culturel qui considère l’Afrique, les Africains et les Afro-descendants comme un seul ensemble ainsi qu’à encourager un sentiment de solidarité entre les populations du monde africain.

Apporter un éclairage géopolitique et culturel sur les enjeux multiples auxquels le judaïsme et les juifs africains font et doivent faire face. Le judaïsme panafricain positive le passé de l’Afrique et inculque la fierté par les valeurs humaines africaines.

Pour résumer, nous dirons que le judaïsme panafricain tend à développer l’unité et la solidarité africaine. Perçu de cette façon, nous dirons que le judaïsme panafricain est synonyme d’intégration, qui désigne le fait d’entrer dans un tout, dans un groupe, dans un pays (Fils et Filles d’Israël).

L’Afrique n’est pas une et indivisible culturellement. Toutes les cultures coexistent dans cette mosaïque, y sont compris les espoirs et les doutes tout autant.