Au cours des quelques dernières années, Israël a récolté les fruits relatifs à la découverte de réserves d’or noir et de gaz sur son territoire et offshore en Méditerranée. Ceci a permis au pays de survivre au désastre financier mondial mieux que la plupart des pays ; et les analystes en investissements disent qu’Israël sera l’un des leaders en croissance économique dans les prochaines années. Le Fonds Monétaire International a félicité Israël pour son traitement de la crise financière, qui a provoqué le chaos aux États-Unis et dans d’autres pays.

C’est une révélation pour ceux qui étudient la Bible, alors qu’ils observent les « signes des temps » relatifs aux prophéties bibliques qui traitent des derniers jours du grand Temps de Détresse et des tribulations prophétisées, engendrées par le conflit final d’Israël décrit dans la Bible, et qui parlent de la « Détresse pour Jacob » (Jér. 30 : 7).

Nous nous sommes souvent demandé d’où viendrait la poussée financière, pour qu’Israël acquiert une grande prospérité telle que leurs ennemis avoués (Gog et Magog) auraient la motivation de chercher, par la force, à s’emparer de sa puissance, de sa position et de sa richesse. Les chapitres 38 et 39 d’Ézéchiel décrivent un détail de ce conflit et, à travers celui-ci, l’Eternel délivrera finalement Israël victorieusement.

Combien de temps se passera-t-il avant que cet événement se produise, nous ne le savons pas ; mais il aura lieu, comme le prophète Habakuk le déclare : « Car la vision est encore pour un temps déterminé, et elle parle de la fin, et ne mentira pas. Si elle tarde, attends-la, car elle viendra sûrement, elle ne sera pas différée ». Les événements au Proche-Orient semblent prendre forme pour une confrontation entre les forces opposées.

 CANAL MER MORTE — MER ROUGE

Le projet de canal Mer Morte — Mer Rouge en Israël doit être financé par la Banque mondiale et est présenté comme étant l’une des entreprises les plus ambitieuses du monde, concernant l’eau ; le canal couvrirait une distance de 180 km reliant la Mer Rouge et la Mer Morte.

Les scientifiques disent qu’il aiderait à remplir de nouveau la Mer Morte — qui est en danger de dégâts écologiques majeurs — et fournirait une nouvelle source d’eau douce pour la région, avec de grandes usines de dessalement alimentant en eau Israël, la Jordanie et l’Autorité palestinienne. Initialement, il doit y avoir un projet pilote qui verrait la construction, d’une conduite entre les deux masses d’eau, et qui décidera de la faisabilité du projet.

La Mer Morte se trouve à environ 39 m au-dessous du niveau de la Mer Rouge, et la différence d’altitude pourrait être utilisée pour produire l’énergie hydroélectrique pour la région. Lorsqu’il sera achevé, un total de 1,8 milliards de mètres cubes d’eau pourraient être pompés par le système, avec 1 milliard de mètres cubes allant en Mer Morte, et le reste serait traité dans une usine de dessalement. Ce projet fut prévu en premier par les Britanniques dans les années 1880.

CANAL MÉDITERRANÉE – MER MORTE

Un projet semblable à celui ci-dessus avait été proposé en 1979, pour un canal de 100 km environ qui devait être branché sur la Méditerranée, au sud de Tel-Aviv, et aboutir dans la région de la Mer Morte. Pour quelque raison inexplicable, cette construction n’est jamais arrivée à la réalisation. La cause a pu être que des réserves de pétrole et de gaz on été trouvées dans le secteur de ce développement envisagé. De plus, maintenant la situation financière d’Israël, pour accomplir l’œuvre nouvelle entre la Mer Rouge et la Mer Morte, est meilleure qu’elle ne l’était pour l’entreprise méditerranéenne.

UNE FIGURE RÉCONFORTANTE

Ézéchiel 47 : 1-12

Conservant ceci à l’esprit, Dieu a de riches bénédictions en réserve pour la race humaine en général, au jour où Son Royaume doit être établi parmi  les hommes, au Jour d’Emmanuel. Le rétablissement de ce temps-là est figuré par les feuilles des arbres ; l’abondance d’instruction et de nourriture mentale, morale et physique, est représentée par le fruit des arbres.

Plus encore, partout où l’eau de cette rivière allait, la vie en résultait, jusqu’à ce que finalement elle se déverse dans la Mer Morte, ce qui avait comme résultat que les eaux de la mer étaient rendues saines. Le poisson prospère bien dans l’eau de mer, mais l’eau de la Mer Morte est environ cinq fois plus fortement saturée en sels ; et, par conséquent, le poisson pris dans la Méditerranée et placé dans la Mer Morte meurt en quelques minutes — d’où son nom : Mer Morte.

Nous n’avons pas été surpris, maintenant que nous sommes à l’aurore de l’Âge millénaire, que la nation d’Israël commence à recevoir de nouveau la faveur de l’Éternel — qui fut perdue au commencement de l’Âge vulgaire — et devienne maintenant Son peuple représentatif dans le monde.

Nous ne serions pas surpris non plus si, dans la providence de l’Éternel, quelque miracle était opéré par lequel il adviendrait que la Mer Morte serait reliée à la Méditerranée (ou la Mer Rouge) peut-être bien régénérée aussi par une rivière comme celle décrite ici par Ézéchiel.

Jacques Obojtek

Pour la Commission d’Israël

http://www.israelvivra.com/bulletin83.htm