Itele, 10h14 ce matin : Philomène Rémy : « Enfin les Gazaouis ont pu dormir cette nuit après 30 jours sous le feu des bombardements ». 

Une vraie journaliste aurait dit : « Enfin, grâce à la trêve, les Gazaouis et les Israéliens ont pu dormir sans subir de tirs et de bombardements.»

Mais ce n’est pas ce qu’elle a fait. Elle a volontairement occulté une partie de l’information.

Elle a tronqué la réalité, l’a déformé, pour faire croire aux millions de gens qui regarderont et écouteront cette information qui passera en boucle sur cette chaîne pendant plusieurs jours, que les Gazaouis sont seuls en détresse, ce qui n’est évidemment pas le cas.

Des milliers de roquettes ont été tirées sur Israël obligeant la population, femmes, bébés, enfants, vieux, enfin tout le monde à courir aux abris et à s’enfermer dans les caves ou des chambres sécurisées, tous les jours, à tous les moments, à chaque sirène hurlante qui les avertissait des bombes et des missiles qui arrivaient, tandis que le dôme de fer interceptait les missiles, les faisant exploser dans les airs.

Sans cette défense il n’y aurait plus d’Israël, mais plus de 8 millions de morts ! Une nation et un peuple que l’on détruit ou l’on veut détruire sciemment cela porte un nom «génocide »

Quand Philomène Rémy occulte les israéliens pour ne parler que des palestiniens, elle participe à cette volonté de génocide sur la nation juive!

Philomène Remy fait honte à la profession de journaliste que certains pourtant il y a longtemps, ont porté si haut.

Les journalistes dits de gauche (la majorité de la presse française) sans déontologie ni éthique, sans conscience même de leur fonction d’information, ont pris le parti de déformer et occulter les vraies informations pour correspondre à une, ou des lignes dictées par l’Élysée.

Sur le conflit Hamas/Israël, mais sur d’autres conflits aussi, Syrie, Lybie, Congo, Chrétiens massacrés, montée en puissance du monde arabo islamiste un peu partout dans le monde et évidemment en France…

Plus rien n’arrête les rédacteurs en chef et leurs journalistes (j’ai un peu de mal à leur donner ces noms, tant ils ne les honorent pas) qui s’évertuent à être les plus doués dans le genre, comme si un Oscar allait être donné au meilleur falsificateur ou au plus menteur d’entre eux.

10h14 SUR ITELE CE MATIN AVEC PHILOMÈNE REMY : LES GAZAOUIS ONT ENFIN PU DORMIR APRÈS 30 JOURS DE BOMBARDEMENTS : Pas un mot sur le « sommeil » des Israéliens. C’est quoi Israël et c’est où ? Pas connu dans son district à l’évidence !

Hélas, ce sont ces manipulations, ces faits transformés et tordus à des fins d’intoxication des esprits, que les Français entendent d’une façon récurrente quel que soit le sujet, et particulièrement sur le conflit Hamas/Israël, au point qu’ils ne savent même plus que des djihadistes armés sont dans Gaza, avec des bombes et des roquettes.

Les « journalistes » ne montrent que des civils, jamais une arme ou un terroriste ; des ruines, des enfants, des femmes dans Gaza, et jamais d’images ou d’interviews de femmes et d’enfants israéliens soumis aux bombardements depuis un mois, leurs peurs, leurs angoisses, qui réveillent d’autres peurs plus lointaines, où déjà on traquait les juifs, on les torturait, on les tuait. 6 millions de juifs assassinés par les nazis avec l’aval des Français et de quelques autres.

Alors pour que l’histoire ne se répète pas sous mes yeux sans que je n’aie agi contre, j’ai décidé, et je suggère à ceux qui ont une conscience, d’en faire autant ; de se mobiliser pour lutter contre ce journalisme qui n’en est plus un, pour faire cesser cette intoxication et cette mainmise d’un pouvoir que vous croyez ami parce qu’il trône sur votre commode, votre mur ou sur la table de votre salon, alors qu’il n’est lui-même que soumis aux oligarchies politiques et économiques du moment.

Là où il nous faudrait des Camus et des Zola, des Sartre même, nous avons des Philomène Rémy et des Laurent Joffrin…

Certains disent que nous avons les sociétés que nous méritons. Et vous, qu’en pensez-vous ?