L’évolution des pays émergeants  entraîne l’émancipation rapide des populations.

A cause de ce constat le nombre d’universitaires grandit dans les secteurs techniques et scientifiques et justifie de longues études au-delà des moyennes habituelles.

Pour atteindre les objectifs d’évolution du plan, les éducateurs et les enseignants sont ciblés et formés sur place, à défaut leur recrutement est confié à des organismes spécialisés à grands renforts de campagnes de presse, de surenchères de salaires, et d’avantages en nature.

Dans les pays à évolution rapide, notamment Israël, les  étudiants qui consacrent un tiers du temps de leur carrière à se former aux techniques nouvelles, devraient alerter et attirer l’attention des autorités et les inviter à s’organiser à temps face aux risques sociaux prévisibles encourus au terme de leur carrière.

La concentration de techniciens dans les pays dynamiques attire les investisseurs du monde. Les entreprises concernées emploient en priorité du personnel jeune très qualifié à haut niveau de compétences.

Les autorités en France et évidemment en  Israël sont confrontées à de multiples  conséquences  inattendues liées à ce problème pas toujours évoqué.

Les techniciens et ingénieurs spécialisés sont  recrutés  à des conditions avantageuses au détriment de ceux provenant des dernières promotions.

Malgré le nombre grandissant de demandeurs d’emploi nationaux ces entreprises ont néanmoins recours chaque année aux services de milliers de  travailleurs extérieurs de toutes catégories venant de tous horizons, pas toujours formés,

En Israël bon nombre d’entreprises n’échappent pas à ce phénomène, base de multiples difficultés découlant de ces embauches de dépannages. Elles sont connues des administrations, qui tentent de les résoudre par des actions pas toujours populaires.

Le challenge incontournable des nouvelles équipes dirigeantes du pays avec le concours des acteurs de la société Israélienne ne sera pas facile à atteindre. .

Des solutions à long terme permettraient de mettre fin à  ces situations qui déstabilisent les populations locales et nuisent à la réputation de la jeune nation en tête de peloton.