Cher M. Cukierman,

Marine le Pen attise l’islamophobie, autant par son parti que par ses parallèles entre l’occupation allemande et l’islam, elle a été sanctionnée pour cela, le Parlement européen lui avait levé l’immunité parlementaire. Heureusement que certains n’hésitent pas à lui faire des reproches.

Le Front National commet certainement de la violence, je ne suis pas sur de qui sont les gens qui sont responsables pour les attaques contre des musulmans, qui sont en hausse, mais je doute fort qu’il n’y ait pas des éléments frontistes dedans.

La profanation du cimetière juif dans le Bas Rhin, est l’acte de jeunes locaux qui ne sont pas musulmans il me semble, à moins que vous ne croyiez leurs dires lorsqu’ils nient avoir eu des motivations antisémites. Et je ne mentionnerai même pas le couple juif du seizième arrondissement parisien, qui a joué de l’antisémitisme pour déménager.

Je ne suis pas naïf, M. Cukierman, et beaucoup d’actes antisémites, sont le produit d’une catégorie de la jeunesse française, mais est-elle exclusivement musulmane ? Le pensez vous réellement ? Tout du moins prouvez-le avant de vous exprimer avec toute l’autorité du CRIF.

Vous êtes le président du CRIF, M. Cukierman, vous avez un devoir d’objectivité, si vous faites des condamnations généralistes sur les musulmans (même si vous dites que ca n’est qu’une infime partie des musulmans en France), vos déclarations sur l’antisémitisme vont être prises avec moins de sérieux.

Il est vrai que parmi les antisémites qui passent à l’acte il y a une partie de musulmans, c’est bien dommage, et il est vrai que les musulmans en souffrent, mais je crains que vos propos ne fassent souffrir tout autant le CRIF, que les victimes d’actes antisémites.

Sincèrement,

Mame Bougouma Diene