Ils vont nous manquer, décidément, quelle est cette malédiction française qui nous priva hier des Coluche, Le Luron, Desproges, et qui nous meurtri ce soir après ces meurtres barbares à Charlie Hebdo, à croire qu’il nous est interdit de rire dans ce pays, mais soyons sérieux.

Tout d’abord, je voudrai m’incliner devant les victimes courageuses qui ont préféré mourir debout que vivre couchées, en remplissant leur mission d’informer, eux, ce qui n’est pas toujours le cas pour les autres médias qui peuvent continuer à dormir tranquillement, vu le peu de risques qu’ils prennent dans la manifestation de la vérité, surtout concernant le conflit israélo-arabe, qui intéresse au plus haut point j’en suis certain, les criminels qui ont sévi cette nuit.

On va dire que ces assassins ne sont pas de vrais musulmans, qu’ils ont fait du tort aux musulmans, tout cela est vrai, plus tard on dira qu’ils se sont sentis vexés et provoqués par les titres de ce journal satirique coupable à leurs yeux de s’en être pris à leur Dieu, honnêtement, un peu trop à mon goût, mais attention ce crime ne peut être en aucune manière être une excuse, était-ce un bon filon pour cette courageuse publication, nul ne le sait, mais on a déjà vu comment Dieudonné a surfé sur la vague porteuse de l’antisémitisme, qui sait ? Mais ceci est un autre débat.

Il ne faudrait pas accorder autant d’importance aux prétendues motivations de ces criminels, c’est vrai que le résultat est, que c’est un coup porté à la liberté de la presse, à la démocratie, à la république, mais ces voyous ne pouvaient avoir l’ambition de porter atteinte à toutes ces institutions, je pense qu’ils ont plutôt réagi bêtement à ce qu’ils ont estimé être une atteinte à leur croyance.

Ce serait accorder trop de jugeote que de penser que ces criminels aient philosophé de la sorte, ces gens-là écrivent à la Kalachnikov, ce sont de petits paumés armés jusqu’aux dents, qui, entre deux braquages, et peut-être après un stage djihadiste chez un prédicateur, ont décidé de donner une leçon à ceux qu’ils considéraient comme des provocateurs.

Pour ces assassins, c’est pratiquement un crime que de les vexer, ajoutez à cela l’endoctrinement, les poussant à tuer tous ces infidèles que sont ces mécréants de journalistes et ces policiers, tous ceux qui ne pensent pas comme eux, ayons une pensée particulière pour Ahmed ce policier exécuté à terre froidement, qui ne les menaçait plus, dont ils ne pouvaient pas ignorer je pense l’origine, même pas racistes, juste anti-français, je m’incline devant ces policiers courageux, ils sont morts eux, en héros sur le champ de bataille.

On peut se poser la sempiternelle question, pourquoi diable la France, est-elle à ce point visée par ces islamistes radicaux, aucun autre pays n’a un vivier aussi riche de djihadistes en herbe qui plus est enragés, et aucun autre pays n’est à ce point combattu, la France n’est pas la seule pourtant à s’engager en Irak-Syrie-Libye ou ailleurs ? Alors si ce n’est la raison, je repose la question : POURQUOI !!!

C’est une longue histoire, les médias, particulièrement en France, par leur désinformation, ont fabriqué des MONSTRES, chauffés à blanc par des Imams sans scrupule qui les « travaillent » depuis des dizaines d’années, sur le conflit israélo-arabe, dont on n’arrête pas de répéter que c’est le conflit responsable de tous les maux de la terre, sinon pourquoi nos compatriotes d’origine arabo-musulmane sont aussi virulents contre les juifs de France, basiquement assimilés aux israéliens.

Ce serait aussi pour cette raison peut-être, qu’ils sont si rancuniers et remontés contre la République française dont ils ne comprennent pas, pourquoi elle entretient des liens très solides avec Israël, alors que ce pays est présenté comme le diable en toute occasion par les médias et Fabius, on peut comprendre sans les en excuser en aucune manière, qu’ils deviennent fous, et qu’ils ne comprennent plus rien, ils sentent bien que quelque chose cloche.

De plus, on empêche ces gens-là d’aller combattre au Proche-Orient, comment voulez-vous qu’ils ne soient pas frustres par cette décision, si c’est leur choix, je ne vois pas pourquoi on s’arroge le droit de les en empêcher, surtout depuis le débat lancé par Mélenchon cet été en pleine guerre à GAZA, sur ces juifs français ou ayant la double nationalité, qui se battent au sein de l’armée israélienne, pour eux c’est le « deux poids deux mesures » c’est si simple, n’est-ce pas Mélenchon, véritable perturbateur dans le paysage audio-visuel et politique français.

Comment voulez-vous que ces combattants du djihad, ressemblant comme deux gouttes d’eau à leurs frères Merah-Nemmouche, ne considèrent pas cette décision comme attentatoire à leur liberté, comme celle d’aller se faire tuer les armes à la main, sur un terrain de guerre, là-bas en Irak, au lieu de quoi, on les garde chez nous, et l’on voit de quoi ils sont capables, s’attaquer à des citoyens désarmés, et ce n’est qu’un début nous dit-on, moi Président… je leur créerai un couloir spécial à Charles De Gaulle pour les aider à aller rejoindre le DAESH, par contre à leur retour, s’ils sont encore vivants, je les arrêterai, mais pas avant, c’est vous dire si nos dirigeants ne font pas tout le contraire de ce qu’il faudrait faire.

J’entends toutes ces organisations gauchistes appeler à des manifestations, cela me donne la nausée, car j’ose imaginer les têtes que nous allons voir, on va reconnaitre dans ces cortèges funèbres, tous ceux qui étaient présents pour manifester pour la liberté d’expression de Dieudonné, ceux qui étaient présents, pour casser durant la guerre de Gaza, ceux qui ont payé leur place pour aller entendre ce commerçant abjecte chanter « shoahnanas », pitoyables citoyens que ces apprentis-sorciers, et je parierai même que les criminels qui on sème la mort à Charlie Hebdo étaient de ceux-là, mais n’anticipons pas, attendons pour savoir, en tout cas, cela ne m’étonnerait pas.

Deux mots encore, pour exprimer mon étonnement devant la réaction digne de nos compatriotes face à ce drame, bien que je ne me rappelle pas d’une telle prise de conscience suite aux attentats de Toulouse, ou, pourtant des soldats français, des enfants dans une cour d’école, il est vrai juive, ont été abattus de sang-froid, je pose la question, pourquoi cette réaction à géométrie variable, y aurait-il en France et ailleurs dans le monde, des victimes plus à plaindre que d’autres, voire davantage coupables ? Pourtant à Toulouse ce furent des crimes totalement gratuits, je ne veux pas dire que ceux ayant été commis à Charlie Hebdo l’étaient moins, je suis troublé quand même par tout cela, voir inquiet.

Pour finir, il faudrait lire le livre qu’avait écrit Philippe Val « Reviens Voltaire, ils sont devenus fous » publie chez Grasset voilà quelques années, je le conseille à tous ceux qui voudraient comprendre les mécanismes pitoyables de ces médias véritables responsables du climat nauséabond en France, responsables aussi de la diabolisation d’Israël, l’ancien Directeur de Charlie-Hebdo, y analysait et clouait au pilori les médias français pour leur approche nullement objective dans leurs informations concernant le conflit israélo-arabe, toujours au détriment d’Israël bien sûr, et les conséquences dramatiques engendrées par les mensonges qu’ils véhiculent, et cela reste toujours malheureusement d’actualité.

Ce livre est très instructif, surtout pour ceux qui douteraient encore du mal qu’à fait à la société française cette désinformation organisée et généralisée, c’était prémonitoire, les amis et anciens collègues de Philippe Val ont payé de leur vie, qui sait, les fourvoiements dont se sont rendus coupables tous ces médias, sauf un Charlie Hebdo je précise, et qui paient aujourd’hui le prix d’une liberté de la presse, dont ils se sont si mal servi, en tout cas jusqu’à ce jour.

Qui a dit qu’il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre ?