Depuis les derniers attentats terroristes qui ont fait 17 morts en France, l’heure est à la mobilisation pour mener la lutte contre le terrorisme tant en France qu’ailleurs dans le monde.

Mais cette dynamique ne semble pas concerner les dirigeants palestiniens dont un membre de leur peuple vient de commettre un acte terroriste contre des civils israéliens dans un bus à Tel Aviv.

Alors qu’ils étaient là, à Paris, aux côtés des dirigeants du monde pour crier « je suis Charlie, je suis juif et je suis policier », pour dénoncer le terrorisme qui venait de frapper en France en tuant 17 personnes, les  revoilà dix jours après terroristes à Tel Aviv en Israël.

Le terroriste, un jeune Palestinien de 23 ans, entré illégalement en Israël, s’est attaqué au couteau à des passagers civils d’un bus à Tel Aviv faisant ainsi 12 blessés (Tsahal-Armée de Défense d’Israël).

Selon Monsieur Netanyahou, Premier ministre israélien, « L’attentat de Tel Aviv est la conséquence directe de l’incitation venimeuse propagée par l’Autorité palestinienne contre les Juifs et leur Etat », ajoutant que
« C’est le même terrorisme qui tente de s’en prendre à nous à Paris, à Bruxelles et partout ».

La lutte contre le terrorisme doit être globale. Elle ne doit pas laisser de côté certains pays. Elle ne doit pas être sélective.

Tous les dirigeants du monde doivent être impliqués dans cette lutte y compris ceux de l’Autorité Palestiniennes  qui incite à la haine  contre les Juifs et leur Etat.

La communauté internationale aux cotés de laquelle était présente  Monsieur Abbas qui représentait les palestiniens à la marche contre le terrorisme de Paris devrait inviter l’Autorité Palestinienne à faire cesser les attaques contre les populations israéliennes.

Quant au Hamas qui a salué cet acte terroriste, il donne la preuve s’il en était encore besoin qu’il n’en a pas fini avec le terrorisme.

De plus, il est à rappeler que le Hamas est partenaire de Monsieur Mahmoud Abbas au sein d’un gouvernement d’union, et c’est ce même Hamas qui a annoncé qu’il allait poursuivre Israël devant la Cour pénale internationale à La Haye.

Il est donc temps que les organisations internationales fassent preuve  de fermeté et prennent une part active dans la lutte contre le terrorisme qui se propagent dans le monde entier.