Né aux États-Unis, les explications divergent sur les origines de ce jour extraordinaire pour les commerçants et les acheteurs. Je parle évidemment Black Friday qui prend en Israël une ampleur exponentielle.

À l’origine

Le Black Friday arrive après le jeudi de Thanksgiving qui commémore la première aide apportée par les Amérindiens aux colons européens.
Pourquoi cette appellation étrange « Black Friday » littéralement « Vendredi Noir »?

Co-fondateur de Zabilo.com, société israélienne de eCommerce, j’ai du très vite faire mes propres recherches sur les origines du Black Friday et sur la place qu’occupait une telle date en Israël.

Première Explication

Aux États-Unis, les commerçants traversaient une période pénible avant les fêtes de Noël et de la Saint Sylvestre. Ces derniers sortaient alors la tête de l’eau pendant le week end suivant le jeudi de Thanksgiving ,date à laquelle les américains avaient du temps en famille et en profitaient pour sortir dans les rues faire des achats. Sur leur carnet de comptes, les commerçants écrivaient les « moins » à l’encre rouge et les « plus » à l’encre noire. Le vendredi suivant Thanksgiving, tout le carnet était noir, d’où le terme Vendredi Noir.

Deuxième Explication

Dans les années 60, les policiers de Philadelphie aux États Unis ont adopté cette expression pour parler du traffic « noir » sur les routes des États Unis en ce week end prolongé de Thanksgiving, le Black Friday.

Aujourd’hui, dans de plus en plus de pays, pendant des jours voir des semaines en Novembre, des bannières publicitaires noires envahissent les magasins, les rues et les sites de commerce électronique. Et Israël ne fait aucunement exception à la règle.

C’est à ce moment de l’année que l’on trouve des réductions de prix significatives, parfois les plus importantes de l’année allant jusqu’à 80% à 90% !

Les boîtes aux lettres, électroniques ou physiques, sont pleines de ces prospectus ou de ces newsletters promotionnelles, le plus souvent de couleur noire pour que le client (ou prospect dans le jargon) reconnaisse aussitôt la promotion spéciale du Black Friday.

Black Friday en Israël, 2018

Chaque pays possède une culture d’achat bien distincte. Ainsi, les géants du e-commerce comme Amazon ou Alibaba préfèrent racheter des sociétés locales que de s’installer tout seul et d’imposer leur processus de travail. Ce fût le cas en Asie du Sud-Est avec le rachat de Lazada.com ou dans la region du Golfe avec l’acquisition de Souq.com.

Quelles sont les particularités de l’acheteur Israélien ?
Mon expérience de e-commerçant chez l’israélien Zabilo.com me fait constater les choses suivantes :

1. La notion de promotion est fondamentale dans la décision d’achat des israéliens, même s’il y a des promotions tout le temps. Ça peut paraître paradoxale en effet mais dans le fond, ce comportement montre de grandes similarités avec l’amour des français pour des sites comme Vente-Privée ou encore BrandAlley. Pour cette raison, on peut constater partout et tout le temps des promotions, du Black Friday au Nouvel An Juif en passant par des Promo de Printemps.

2. En Israël en 2018, le marché du eCommerce pèse 3,355 milliards de dollars pour seulement 8.7 millions d’habitants avec une croissance annuelle de plus de 12% (contre 8,5% en France par exemple). Ainsi le marché du eCommerce en Israël représentera 5,321milliards de dollars en 2022. L’adoption de reflexes eCommerce et la transition digitale dans les comportements des israéliens est spectaculaire et les acheteurs semblent plus ravis du progrès qu’effrayés.

3. La confiance dans l’achat sur internet est impressionnante. Culturellement – et je le constate sans me l’expliquer- la carte bancaire est utilisée avec beaucoup plus de facilité qu’en France. Lors des achats en magasin la carte est simplement glissée dans l’appareil, aucun code n’est demandé au passage en caisse. Vous décidez de commander des sushis? Vous donnerez tous les chiffres de votre carte bancaire (oui même derrière) au restaurant, au téléphone. De plus, les israéliens montrent de plus en plus d’enthousiasme envers les achats sur internet depuis leur smartphone (une pratique appelée le mCommerce).

4. Alors que cette méthode avait soulevé des débats passionnés en France (je fais référence à l’hypermarché Casino lors de son communiqué du moi d’Avril 2018 pour répondre au problème des fins de mois difficile des client de la chaine), elle est une part du quotidien des Israéliens. Je parle évidemment des paiements en plusieurs fois sans frais.

Cette pratique donne aux israéliens une manière de consommer aux antipodes des habitudes françaises. Un Téléviseur ne coûte pas 6000 shekels (1427 euros) mais 250 shekels (59 euros) par mois pendant 24 mois. Forcément, ça tente et ça modifie une prise de décision. L’achat compulsif est ainsi encouragé. C’est une des raisons de l’explosion du eCommerce en Israël et dans le même temps des problèmes de surendettement, un fléau en Israël aggravé par l’hyper-consommation.

5. Avec un peu plus de légèreté, je constate cet élément culturel avec comme prémisse un mot que l’on a du mal à traduire: le « fryer« . La traduction la plus proche serait « pigeon« , celui qui se fait tout le temps avoir, qui n’est jamais sur les bons coups. Les israéliens ont tous de la famille ou des amis en Europe, aux États-Unis, en Australie ou en Asie. Pour cette raison peut être, ils ont peur d’être les « fryer » : de travailler autant et de gagner moins, de payer autant et d’avoir moins.

Entre israélien, la vie est une course dans laquelle le dernier arrivé est le fryer. Internet n’échappe pas à cette règle et les consommateurs israéliens sont à l’affût pour toujours trouver mieux et moins cher que le copain ou le voisin. Le Black Friday est le moment rêvé pour montrer qu’on sait faire de bonnes affaires. Les commerçants Israéliens l’ont parfaitement compris et commencent leurs soldes du Black Friday bien avant la date, pour les finir bien après.

Les Conseils des professionnels pour profiter au mieux du Black Friday en Israël 

  • Si vous avez des achats à faire, faites les le matin car les stocks sont mis à jour le matin. Vous aurez sans doute plus de choix et moins de mauvaises surprises.
  • Inscrivez-vous aux Newsletters des sites qui vous intéressent pour une raison simple: en Israël le Black Friday commence quand un site décide de commencer. Comme dans un vieux Western , tous les sites de eCommerce sont prêts des semaines avant la date et des qu’un premier site « dégaine » le début des festivités est déclaré dans tout le pays. Les e-commerçants non plus ne veulent pas être des fryer !
  • Les meilleures affaires pour le Black Friday ne sont pas en Israël. À une exception près: les produits lourds soumis à des taxes de contrôle de douane extrêmement élevées. En definitive, si vous voulez profiter du Black Friday 2018 pour renouveler votre Électroménager en Israël, achetez-le en Israël et profitez d’Internet pour comparer les prix, les commentaires des clients et les garanties.