Bienvenue parmi nous
D’abord, l’on ne comprend rien
Ensuite, la chaine d’évènements s’expose
Alors on finit par réaliser l’ampleur de la catastrophe
Et puis on comprend surtout que l’on ne comprend toujours rien
Que désormais, tout a changé et que cela vous changera

Bienvenue parmi nous
Entrez
N’ayez crainte
Nous vous accueillerons les bras ouverts,
Bien qu’au fond de nous, nous ne voulons pas de vous entre nous

Bienvenue parmi nous
Prenez votre temps,
Entrez doucement
Ce n’est pas facile, on le sait que trop bien –
Vous y entendrez le cri d’un parent qui vient juste de perdre son enfant
Vous y verrez la terreur d’un enfant qui vient juste de perdre son parent

Bienvenue parmi nous
Tenez-bon, car la terre aux dessous de vos pieds vacille
Cherchez un abri et protégez votre tête du ciel qui s’écroule dessus
Là où les idéaux sont perçus comme de la connerie,
La seule valeur qui restera sera celle de la survie

Bienvenue parmi nous
Petit à petit, vous apprendrez de nouveaux mots
Des termes qui décriront avec justesse ce que vous êtes en train de vivre
Ces sentiments, autrefois inconnus
Vous seront de plus en plus familiers
Vous serez alors devenus des « habitués »

Bienvenue parmi nous
Ne cherchez pas à comprendre
Ici les règles sont différentes qu’autre part
Ici Dieu ne veille pas
Car dans les guerres saintes, les enfants meurent pour un rien

Bienvenue parmi nous
L’endroit où « là-bas » devient « ici »
Alors que « là-bas » fallait du cœur et du courage,
Ici l’on récolte la tempête, les naufrages,
le feu, le Diable et les mirages

Bienvenu parmi nous
Là où Dieu ne veille pas,
Là où rien ne peut consoler la souffrance et l’effroi
Tout dépend de votre naissance
Et vous, vous n’êtes pas bien nées
Et dans les guerres saintes, les enfants meurent en premier