A 48 heures des élections les terroristes sont revenus et nous le savons tous, cet attentat sera récupéré par certains des prétendants à la magistrature suprême.

Ne nous cachons pas les yeux. Ces attentats sont revendiqués par des groupes islamistes. Beaucoup de nos concitoyens vont déclarer ouvertement où pas que les « musulmans ont encore frappé ».

Le monde a horreur du vide et chacun d’entre nous connaît le dicton : « Qui ne dit mot consent ».

Non, je connais assez de Musulmans pour affirmer que nous ne pouvons faire d’amalgame entre terrorisme et Islam.

Oui, toutes les communautés doivent condamner ces attentats.

Les Musulmans, par la voix de leurs Imams doivent envoyer un message fort en demandant que les dignitaires religieux de l’Islam en France lancent des Fatwas contre ces terroristes

Si une personne tue, assassine, au nom d’une religion, les dignitaires de cette dernière doivent sans attendre condamner cette personne et expliquer que non, cela n’a rien à voir avec la religion.

L’Islam a une arme pour cela : la Fatwa.

C’est pour cela que je lance un appel à l’ensemble aux Musulmans de France, religieux ou pas, de quelque mouvance qu’ils soient :

Exigez des dignitaires religieux musulmans de France qu’ils ne se contentent pas de condamner les terroristes mais QU’ILS LANCENT DE FATWAS CONTRE CES TERRORISTES.