Après les révélations du renseignement israélien, concernant les chiffres et les identités des victimes lors de l’Opération « Rocher Puissant » , le Président de l’Autorité Palestinienne confirme les propos de l’Etat israélien, en ajoutant que 50 % des victimes sont des terroristes palestiniens.

Abou Mazen a révèlé à la Presse que 50 % des morts à Gaza sont des terroristes palestiniens ! : « Dans la bande de Gaza, près de 900 militants du Fatah ont été tués et seul 50 du Hamas »

Le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a déclaré récemment au Caire, que lors de l’opération israélienne à Gaza , 861 sont membres du Fatah et un total de 50 combattants du Hamas sont morts.

Cependant, Abu Mazen n’a pas expliqué comment des centaines de personnes du Fatah sont mortes et qui les a tués.

Il a également déclaré que près de 120 jeunes de la bande de Gaza ont été tués par le Hamas pour avoir violé le couvre-feu dans la bande de Gaza et entre 30 et 40 personnes ont été tuées par le Hamas sur des soupçons d’espionnage pour Israël.

Selon le journal Jerusalem Post, autrefois proche de groupes armés du Fatah dans la bande de Gaza a déclaré à plusieurs reprises qu’ils participaient aux hostilités contre l’armée et la conduite des tirs de roquettes israéliennes sur le territoire israélien.

Si les données du Président de l’AP sont corrects, environ la moitié des 2 000 palestiniens tués dans la guerre de 50 jours sont membres du Hamas et du Fatah.

Les chiffres selon le dirigeant palestinien, sont contraires aux rapports de l’Organisation des Nations Unies, qui a déclaré que 7 des 10 personnes tuées à Gaza (69 %) étaient des civils.

Selon des sources israéliennes, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a annoncé qu’environ 1 000 Palestiniens morts étaient des membres d’organisations terroristes, ce qui correspond aux chiffres cités par Abou Mazen.