Dans la série « pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ? » je vous présente WannA, une nouvelle start-up qui va faire parler d’elle !

L’idée est simple : connecter des personnes ayant des besoins complémentaires d’après leur situation géographique à tout instant donné.

Prenons un exemple : vous souhaitez vendre votre guitare. Vous créez un profil et mettez l’annonce sur la plateforme WannA. Partout où vous êtes – chez vous, au restaurant, au cinéma, en route pour acheter une baguette – WannA vous informe des acheteurs potentiels qui se trouvent au même endroit ou dans les environs et qui souhaitent acheter une guitare. Deux options se présentent :

– un « match » exact : un utilisateur de WannA souhaite une guitare comme la vôtre

– un « match » d’estimation : un utilisateur de WannA souhaite une guitare

La plateforme WannA et son GPS scrutent donc pour vous votre quartier pour trouver un acheteur et vice-versa – vous souhaitez vendre/échanger un objet, des services, Wanna vous offre gratuitement sa plateforme !

Jonathan Arad et Yoav Adomi ont trouvé l’idée l’hiver dernier en conduisant au milieu d’une tempête. En voyant la route inondée, ils se sont demandés pourquoi personne n’avait eu l’idée d’essayer de faire du rafting.

Ils se sont mis à la recherche d’un bateau gonflable. Ils ont demandé autour d’eux, à leurs amis, sur Facebook et cherché dans des magasins, sans succès.  Ils ont réalisé que l’information n’était pas correctement diffusée. Qui était au courant qu’ils étaient à la recherche d’un produit spécifique ? WannA est donc né pour combler ce déficit d’information.

WannA est une application unique qui se focalise sur l’utilisateur. Pour ses créateurs, l’ADN de WannA repose sur son design et l’interface utilisateur (UI) qui en font un outil accessible et agréable à utiliser ainsi que sur son moteur de recherche qui détecte en permanence les produits et les services recherchés autour de vous. L’application offre également des deals spontanés. Sa plateforme offre une expérience 360°, contrairement aux populaires « lists view ».

Ma rencontre avec Yoav Adomi a été l’occasion de lui poser quelques questions sur les start-ups israéliennes :

D’après vous, de quelle manière Israël est devenu la «Nation Start up» ? Quelles sont les principales raisons ?

YA : Je crois que la bien- connue « Chutzpah israélienne  » est une des raisons. Beaucoup d’Israéliens sont persuadés qu’ils ont l’idée qui sera « le prochain hit ». Ils n’ont pas peur de partager avec d’autres, parler et d’en faire une réalité. Le soutien de l’écosystème et les succès de nombreuses start-ups sont également des facteurs encourageants.

Quant à moi, contrairement à d’autres, j’ai dans mes mains la prochaine grande idée qui va révolutionner le monde ! Depuis ma vingtaine j’ai eu beaucoup d’idées, certaines d’entre elles ont vu le jour. Mon expérience en tant qu’entrepreneur m’aide à mieux développer et concrétiser mes projets.

Il est important de mentionner qu’il est pratiquement impossible d’avancer seul. C’est pour cette raison que j’ai de la chance d’avoir pu co-fonder WannA avec une équipe parfaite ! (Shai Geffen – COO, Jonathan Arad – CMO, Pini Uliel – UI & UX expert).  Notre vaste expérience de la gestion, la création et la vente nous permet d’avoir tous les outils nécessaires pour développer WannA.

Quelle est la recette pour qu’une start-up réussisse ?

YA: Malheureusement, il n’existe pas de recette magique. Je crois que tout bon produit doit répondre à une lacune du marché ou un besoin de l’utilisateur. Mais cela ne suffit pas, il faut tenir compte de tous les aspects – interface utilisateur et UX – qui sont cruciaux pour que le produit puisse réussir lorsqu’il démarre dans un marché existant.

L’équipe est également à juste titre considérée comme l’un des facteurs les plus importants. Vous avez besoin d’une équipe d’experts passionnés qui est capable de donner vie à votre idée.

En France, au cours de la séquence questions / remarques d’un programme de télévision qui portait cette fois ci sur les start-ups, un spectateur a envoyé un message texte disant :  » J’ai voulu créer ma start-up et des spécialistes m’ont dit d’aller à Tel Aviv.  » Pensez-vous que c’est un avantage d’être Israélien et / ou de vivre en Israël pour lancer une start-up ?

YA: Cela dépend. Pour moi, je sens parfois que ce serait plus facile de réussir en tant qu’entrepreneur si je vivais aux États-Unis car la plupart de mes idées sont dans le domaine des « applications grand public » qui n’est pas bien connu en Israël. Il est plus facile d’amasser des fonds aux États-Unis pour ce type d’applications.

Cela dit, Israël est connu pour sa bulle technologique, ce qui en fait le meilleur endroit pour les innovateurs high-tech pour démarrer leurs projets.

WannA est dans les derniers stages de développement et à la recherche de nouveaux investisseurs. La start-up prévoit un lancement en novembre 2014 à San Francisco, un écosystème optimal compte-tenu de sa communauté orientée sur les nouvelles technologies et de sa proximité avec les leaders du marché des entreprises et des capitaux risques. Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, n’hésitez pas à les contacter ! (Yoav Adomi, Yoav@wannA.co.il, Tel : 972+523395654)