L’Office National Multimédia Français a diffusé aujourd’hui les images montrant les festivités du premier anniversaire de l’accession au pouvoir de Marine le Pen. Un bilan mitigé de la première année du règne de Mme la Présidente.

Politique fiction ? Ou cauchemar prévisible ?

Une élection remportée en mai 2017 à 62 % par Marine Le Pen

Mai 2017, les journaux de 20 heures annoncent la victoire indiscutable de Marine le Pen et du Front National. François Hollande est à moins de 40 % au second tour.

Au premier tour, Nicolas Sarkozy n’a recueilli que 22 %, les électeurs n’ayant pas apprécié sa copie des idées du FN. Les électeurs ont préféré « l’original à la copie », leitmotiv matraqué par le FN et ses communicants.

L’extrême-gauche a terminé à moins de 5%, Mélenchon, Besancenot, Laurent et Duflot avaient terminé leur dernier meeting commun à coups de poings en raison de leurs divergences profondes. Chacun avait voulu être « El Leader Maximo » de la gauche Française, d’où un rejet complet de l’électorat.

Aux Législatives de Juin 2017, les digues se sont rompues. La droite dure est devenue l’extreme-droite molle. Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen avaient déployé de grands efforts pour créer des tickets de droite nationale.

Le PS a péniblement atteint une cinquantaine de députés. Le FN et ses affiliés ayant une majorité absolue.

L’An 1 du Gouvernement FN était enfin arrivé.

Vive la Nation Française

La première décision de la nouvelle présidente est conforme à son programme historique : la préférence Nationale.

Elle abroge la Constitution, mettant de fait la République Française en sommeil.

L’Etat Français a mauvaise presse depuis Pétain à Vichy, réhabilité au passage pour l’héroïsme face aux menaces cosmopolites et au maintien de la France dans un contexte épouvantable.

Le FN adopte alors pour la France le terme de « Nation Française » cher aux principes éternels du FN.

Le premier article de la Loi Constitutionnelle de la Nation Française devient : « La Nation Française est le pays de tous les natifs en France, dont les parents et grands-parents sont nés en France, dont la religion est chrétienne, et dont la race est blanche ».

En conséquence, les Antillais, les musulmans et les juifs sont tolérés dans la nouvelle Nation Française. Ils ont un statut spécifique qui leur permet de séjourner en France à condition de payer un supplément de 25 % d’impôt. A défaut, ils doivent quitter la France sans leurs biens, propriété de la Nation Française.

La loi de séparation de l’Eglise de 1905 est abrogée, le Christianisme redevient religion d’Etat. Juifs et Musulmans doivent désormais s’abstenir de toute aide publique pour les écoles et lieux de culte, de tout soutien de l’armée ou de la police en cas de danger. Rare sont les musulmans ou juifs à pouvoir satisfaire aux critères de la nationalité Française new-look : 3 grands-parents nés en France.

La Mémoire de la Nation Française est redéfinie

Comme Jean-Marie Le Pen le réclamait depuis des lustres, les lois mémorielles sont abolies. Ce qui permet aux révisionnistes de contester publiquement la Shoah au nom de la rigueur scientifique.

Les grands écrivains Céline, Brasillach et autres indignement déchus à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale sont réhabilités. Ils seront enseignés à l’école et élevés au titre de Martyr de la Nation.

Leur entrée au Panthéon est étudiée par Eric Zemmour, nouveau Ministre de la Culture dont Marine le Pen parlait en Septembre 2015.

Florian Philippot, premier Ministre, a décidé de revoir tous les programmes de l’Education Nationale. La religion Chrétienne est prépondérante.

Les immigrations juives et musulmanes sont étudiées au sens de l’envahissement d’une foule cosmopolite et parasite, s’accaparant de la pensée unique et des richesses de l’Ancien Régime.

L’Economie souffre, le redressement National est un douloureux sacrifice

En décidant la sortie de l’Euro et le retour au Nouveau Franc, Marine le Pen se voit confrontée à la hausse des taxes sur l’import-export des biens et services Français.

Les marques Françaises sont privilégiées, les automobiles étrangères sont taxées de 100 % par rapport aux Françaises. Le Pétrole vient à manquer, les monarchies arabes n’apprécient pas le traitement réservé à leurs coreligionnaires musulmans.

L’Industrie souffre du coût devenu excessif des technologies et matériels étrangers.

L’économie Française prend de plein fouet le protectionnisme décidé par le Gouvernement Philippot.

Pour contrebalancer ces effets pervers, les biens des « dhimmis » Français sont nationalisés, les musulmans comme les juifs sont obligés de se soumettre ou de partir les mains vides.

La conséquence est l’effondrement de l’immobilier, des services de voiries, de nettoyage, de réparation et de l’industrie. On se rend compte de l’apport de l’immigration récente ou plus lointaine quand les postes ne sont plus occupés par les ex-Français forcés à partir de France. Les « Français de souche » ne se précipitent pas sur ces emplois pénibles et mal payés.

Seule contre tous, Marine le Pen affronte le Monde

Sur le plan extérieur, la Nation Française est isolée. Aucun pays Arabe, fournisseur de dollars et d’énergie ne veut plus avoir de contacts avec la nouvelle présidente. Tous ces pays ont vendu leurs biens même au rabais et la France peine à remplacer les précieux deniers.

L’Apartheid officieux mis en place par la Nation Française est mis au ban des Nations, ce dont se soucie peu Mme le Pen. Cependant les conséquences sont terribles, la France perd son rang de puissance mondiale pour l’équivalent d’un pays du tiers monde.

Sur le plan intérieur, la situation économique dégradée suscite de terribles animosités contre les musulmans et les juifs restés en France. La « cinquième colonne » est désignée coupable de tous les maux de la France, comme en 1940, mais avec les musulmans en plus. Le Ministre de l’Identité Française, Bruno Gollnisch, définit un statut de la nationalité Française de sinistre mémoire.

La plupart des politiciens de gauche et de droite de l’Ancien régime ont dû fuir la France, ne pouvant présenter 3 grands-parents nés en France.

De fait, les élections législatives sont repoussées sine die au nom de l’Intérêt National face à la crise que subit la France.

Science-Fiction ou proche de la réalité ?

J’ai voulu ici reprendre quelques arguments utilisés par des personnes attirées par le FN au nom de l’ennemi commun que serait le musulman.

J’ai repris des idées développées par le FN dans ses discours ou son programme.

Je répèterai inlassablement que l’ennemi de mon ennemi n’est pas mon ami. En particulier lorsque les racines profondément antisémites et racistes d’un parti sont masquées par du fond de teint et l’hypocrisie d’un monde politique avide de conserver son pouvoir.

Puisse l’avenir me démontrer que je me trompe et que la France ne deviendra pas le premier grand pays occidental du 21ème siècle à se jeter dans les bras de l’extrême-droite.